Aller au contenu

J’ai fait de la motocross en Thailande et j’ai eu un accident

Durant mon voyage en Thaïlande, j’ai failli frôler la mort mais c’était plus de peur que de mal. Tout ça car j’ai eu le culot de faire du motocross pour faire plaisir à mes amis.

Cause de mon accident

Tout à commencer quand mes amis et moi avons décidé de faire un tour dans un circuit de motocross. Je me suis même achetée une moto pour le coup. La moto était en parfaite état, elle était vraiment nickel, il n’y a eu aucun souci apparent. Je l’ai essayé, il n’y avait pas de soucis, elle roulait bien, elle démarrait très facilement. Le seul petit truc dont le vendeur m’avait parlé, c’était que la fourche était un peu molle mais ce n’est pas grave, et qu’il ne fallait pas s’inquiéter de ça. J’ai essayé la moto, pour moi, la fourche c’est vrai qu’elle était un peu molle mais il n’y avait rien d’alarmant, toutes les motos ont une fourche avec une souplesse différente et puis après c’est une question de réglage aussi. Du coup, je me suis dit bon, elle est un peu molle, ce n’est pas bien grave, je verrais ça plus tard. C’était la seule chose à signaler à ce niveau-là. Je n’ai pas roulé tout de suite avec après l’avoir acheté, j’ai mis quinze jours avant vraiment de la sortir parce qu’en fait, j’ai changé pas mal de choses et aussi, je l’ai entièrement customisé. Après, j’ai fait pas de kilomètres avec juste avant de l’emmener sur le circuit de motocross avec mes amis. La journée a bien commencé, j’ai pu faire des sauts extraordinaires, des figures exceptionnelles et à la fin de la journée, la fourche a cassé alors que j’étais lancée sur une ligne droite à 70 à 80 km, du coup, je me suis projetée au loin avec des blessures qui sont assez superficielles mais toutes fois, elles me faisaient souffrir.

moto-thailande-accident

Les secours

Suite à l’accident, les secours thaïlandais arrivent sur place. J’ai été conduite à l’hôpital de Sriracha par une ambulance. Les médecins m’ont mis au bloc radiologie et suite à divers radios, ils ont pu découvrir que j’ai eu des hématomes et des contusions, et m’ont fait suivre un traitement antidouleur et anti-inflammatoire. J’ai eu de la chance car j’ai mis les bonnes protections avec un casque et un blouson bien rembourré. Heureusement pour moi que je n’ai pas mis le casque type bol en Thaïlande car il n’est pas du tout efficace en cas d’accident. J’ai passé trois jours à l’hôpital avec quelques examens qui coûtaient assez chers car oui, les frais d’hôpital sont assez importants. Heureusement que l’assurance Visa paiera directement l’hôpital.

Dans un pays étranger, soyez toujours sûr d’être assuré car on ne sait jamais, les accidents arrivent toujours, au moment où l’on ne s’y attend le moins. Je remercie le ciel d’être sortie indemne de cet accident qui fort heureusement n’était pas si grave. enfin, j’ai quand meme moins la poisse que cet internaute.