Aller au contenu

Visite : Salar d’Uyuni, Bolivie

Uyini est une ville départementale de Potosi et le chef-lieu de la province d’Antonio Quijarro, en Bolivie. La découverte d’une vaste étendue de sel en altitude dans la région d’Uyni a rendu cette ville très connue dans le monde.

Généralités sur Salar d’Uyuni

Salar d’Uyuni, une plaine saline, est un vaste désert de sel qui se trouve sur les hauts plateaux du sud-ouest de la Bolivie, à 3 658 m d’altitude. Cette étendue de sel couvre une superficie de 10 582 km2 et constitue le plus vaste désert de sel du monde. En fait, les couches de sel et de glaise alternent sur 40 cm d’épaisseur. La naissance de cette croûte de sel aurait été causée par la disparition du lac préhistorique Tauca, il y a 14 000 ans. En s’asséchant, le lac ne laisse subsister que deux petits lacs, le lac Poopo et le lac UruUru, et deux grands déserts de sel, le salar de Coipasa et le gigantesque salar d’Uyuni.

Durant toute l’année, des vents constants soufflent de façon relativement continue et balayent le salar d’Uyuni. Entre janvier et mars, la région de salar d’Uyuni reçoit des précipitations inondant les bords de la plaine saline qui peuvent être recouverts d’une trentaine de centimètres d’eau. Attention, lorsque la hauteur de l’eau dépasse les 30 cm, une partie du site est fermée au public. Toutefois, découvrir le Salar recouvert d’une fine couche d’eau est très impressionnant.

salar-de-uyuni-voyage

Visiter le Salar d’Uyuni, un rêve de tous voyageurs

Les images du salar d’Uyuni montrant des paysages incroyables vous poussent à s’y rendre un jour. En outre, qui n’a jamais entendu parler de cet éblouissant désert de sel bolivien ? Avant de partir, vous devez prendre tous les renseignements utiles car visiter un site à 3 658 m d’altitude, dans un pays assez démuni, n’est pas chose facile. La température peut descendre à – 25°C en hiver. Méfiez-vous des agences de voyage qui proposent des frais de séjour à bas prix. Favorisez à tout prix la qualité où un confort minimum est toujours requis. Vous devez prendre connaissance des conseils pratiques sur place pour que votre séjour puisse se dérouler en toute sécurité : transport, eau chaude, chauffage, eau courante, nourriture, voyage en groupe. N’oubliez pas que les conditions de vie en Bolivie sont extrêmement difficiles.

Votre circuit se subdivise souvent en trois jours. Vous entrez, par exemple, par le Chili pays frontalier de la Bolivie. Vous allez voyager en pleine nature, plus de route. Les deux jours précédents vous offrent déjà des paysages somptueux, un avant-goût de ce qui vous attend à Salar. Une fois le pied posé à terre, vous ne voyez autour de vous que du sel à perte de vue. La terre et les montagnes semblent disparaître pour ne laisser place qu’à une gigantesque étendue de sel. Vous oubliez vite la rudesse d’un séjour en haute altitude et ressentez un bonheur immense. Soulignons que ce désert de sel représente un tiers des réserves de lithium exploitables de la planète et renferme d’autres éléments minéraux importants. Le sel non iodé est aussi exploité par des « damnés de la terre ».